Pas toujours facile, la vie, n'est-ce pas ?

 

Comment trouver le bonheur ? Bien nombreux sont ceux qui le cherchent, mais on dirait qu'il est offert en quantité limitée...

 

Le bonheur est dans les petites choses, disons-nous très souvent, oui mais, on a pas toujours l'oeil dégagé pour les voir... ni le cœur libre pour les sentir, ces petites !

 

Prends une grande respiration... sens-tu l'odeur de la verdure au printemps? Ces pousses de vie qui affleurent et fleurissent avec un peu d'eau et de lumière ?

 

Ton corps pourra toujours sentir et ressentir ces merveilles naturelles en toi et hors de toi... mais comme la terre du jardin, plus il sera sain, plus tu sauras le labourer, le cultiver, et plus ses fruits viendront tôt en saison et goûteront sucré!

 

Ses fruits... ce sont tes émotions... tes pensées... mais si tu n'apprends pas à les manger pendant qu'elles sont mûres, elles peuvent aussi faire pourrir ton sol, et retarder les jeunes pousses... que tu ne pourras pas de si tôt respirer... le compost est à utiliser avec parcimonie! Ça pue le compost ! Les pensées et émotions mortes savent trop bien être délétères et nous rendre malades.

 

Tout comme en semant, la vie est renouvellement, commencement, début mais aussi fin, finalité en soi ! La vie est mouvement fluide, désordre prometteur, chemin insoumis, énergie renouvelable! La vie est une grande chose! Et le bonheur est dedans, qui lui, est remplit de petites choses à voir, à sentir, à faire fructifier!

 

Le corps, le cœur et l'esprit ont faim! Les nourrir, c'est donner sa source à la vie même, sa vitalité! L'alimentation vivante, c'est aussi savoir cueillir ce que notre cœur cultive, ce que notre esprit fait pousser !

Suivre une thérapie qui conjugue l'esprit, le cœur et le corps, c'est choisir de se donner des arts de vivre qui respectent nos besoins, nos valeurs et nos idées, par delà les obligations d'une société qui les met trop souvent en opposition ... voire en compétition.

Ton corps, il se nourrit et vit de trois grandes choses :  les aliments, le mouvement, et le repos. Si l'un de ces trois axes est compromit, les autres en souffrent... l'énergie doit circuler entre eux. Avec une alimentation saine, si possible vivante, biologique et en bonne partie crue, le corps est léger et libre pour la danse, la gymnastique, les mentastiques, bref, la célébration du mouvement ! Bien actif, il trouvera d'autant mieux le sommeil au soir venu, où le repos lui procurera la pause dont il a besoin pour intégrer toutes ses expériences de la journée, physiquement, mais aussi psychiquement, par les rêves notamment.

Prendre le temps d'accorder et de faire danser ensemble ces trois dimensions de notre être : corps, cœur, esprit, par delà le stress de la vie quotidienne et des marchés (travail, consommation, obligations), c'est prendre soin de soi, et à plus grande échelle et à plus long terme, du monde dans lequel on vit. Petit train va loin ! Se commettre, c'est transmettre ! Comme en semant... la vie est, commencement.

Bien manger

Danser

Je peux vous y aider !

« Le pessimisme de l’intelligence ne doit pas désarmer l’optimisme du cœur »

(Gramsci)

Arts de vivre